6 février 2023
Affaires sociales

COVID-19 : les règles ont encore changé !

Janvier 2023 et déjà du changement !

Constatant une amélioration de la situation sanitaire en France avec aujourd’hui moins de 16.000 personnes hospitalisées, les règles « anti-Covid-19 » évoluent le mercredi 1er février 2023 avec plusieurs changements importants.

Actuellement, dès qu’une personne est testée positive au Covid-19, elle était dans l’obligation de s’isoler le plus rapidement possible. Ses potentiels « cas contacts » devaient également s’isoler au moins deux jours avant de faire à leur tour un dépistage.

A compter du 1er février 2023, cela change !

En effet, les isolements pour les cas positifs et leurs contacts ne seront plus requis. L’isolement pour les cas positifs restera « fortement recommandé » mais ne sera plus obligatoire.

De plus, depuis le début de la crise sanitaire en 2020, un arrêt de travail dérogatoire pouvait être délivré aux personnes testées positives à la Covid-19. Pour les assurés il en découlait le versement d’indemnité journalières dès le 1er jour d’interruption, par la sécurité sociale.

Le décret n° 2023-37 du 27 janvier 2023 met un terme, à compter du 1er février 2023, aux arrêts de travail sans jour de carence.

Le suivi des « malades » et cas contact va également évoluer puisqu’à compter du 1er février, l’enregistrement dans le fichier informatique SI-DEP sera conditionné au consentement préalable des personnes concernées.

Quant au suivi des « cas contacts » géré par l’assurance maladie, ce système cessera définitivement en date du 1er février.

Toutes ces mesures d’allègement des obligations sanitaires sont le reflet d’un « contexte épidémique » favorable.

Cependant, de son côté le dispositif d’activité partielle pour les salariés vulnérables au virus sera prolongé jusqu’au 28 février 2023.

Nos actualités
ESPACE DIRIGEANT DE LA BANQUE DE FRANCE : UNE VISION À 360° SUR VOS ENTREPRISES

ESPACE DIRIGEANT DE LA BANQUE DE FRANCE : UNE VISION À 360° SUR VOS ENTREPRISES

Directive NIS2 : l'ANSSI avance après un premier cycle de consultations

Directive NIS2 : l'ANSSI avance après un premier cycle de consultations

Prolongation de la date de candidature aux Prix Pierre Potier : délai reporté au 7 juin 2024

Prolongation de la date de candidature aux Prix Pierre Potier : délai reporté au 7 juin 2024